Ecole du Nord

3ème 2017-2018

Actualités des 3èmes

Dernier jour d’école

Dernier jour d’école

3ème

 

Cette journée s’est passée dans la joie et la bonne humeur.

Toute l’équipe de l’Ecole du Nord, vous souhaite une excellente continuation dans vos parcours scolaires !

Méfaits des drogues

Méfaits des drogues

18-06-DEBAT-DROGUE (3)

Dans le cadre de l’éducation à la santé, l’E.D.N. a accueilli M. Harel pour parler des méfaits des drogues. Nous le remercions chaleureusement pour le temps qu’il nous a accordé et pour ce partage.

L’intervention portrait sur sa propre expérience et sur l’évolution de cette dépendance qui a impacté sa vie et son quotidien.

Les élèves de 3ème et quelques professeurs ont assisté à cette intervention qui a été suivi de questions de la part de l’audience, touché par ce témoignage poignant et réel.

Nous espérons ouvrir ainsi un échange avec les élèves et les professeurs, mais aussi entre les élèves et leurs parents.

Projets des arts plastiques au collège

Projets des arts plastiques au collège

(avec Patricia Meslier)

 

Tableaux de 3e pour le projet final de fin d’année :

3e– Le thème est un mouvement d’art du 20e siècle et notre époque (Les élèves ont choisi un mouvement d’art parmi les mouvements d’art)

4e– Les affiches sur la Ville rêvée (projet EPI)

5e– Le projet est de réaliser une sculpture dans le savon, objet qui peut être aussi une sculpture pour la fête des mères.

6e– Les marionnettes réalisées comme projet commun avec le français

Rencontres littéraires

Rencontres littéraires

 

Dans le cadre du Printemps des Poètes, les 3eC et les 3eD ont eu l’opportunité de rencontrer le poète mauricien Michel Ducasse. Deux heures de partage et d’échange, durant lesquelles les élèves ont également pu participer à un atelier d’écriture poétique mené par l’écrivain! De belles plumes se sont révélées le temps de ce moment privilégié!

Suite à l’atelier d’écriture poétique avec Michel Ducasse organisé pour le Printemps des Poètes, les élèves de 3eD ont eu la chance de rencontrer le comédien Guillaume Silavant! Une intervention placée sous le thème de l’oral et de la lecture expressive, durant laquelle les 3èmes ont pu lire leur production et bénéficier des conseils de Guillaume pour gagner en confiance en soi et en aisance. Un beau moment de partage!

 

Inter-collèges Athletisme

Journée Inter-collèges Athlétisme

@Réduit

 

49 médailles en épreuves individuelles (11 OR / 16 ARGENT / 22 BRONZE)

Par catégorie, les équipes BENJAMINES 1 et 2 filles ainsi que MINIMES 1 garçons se classent 2ème.

(classement non communiqué pour la catégorie CADET/TES)

 

La vidéo :

 

Trophée du meilleur athlète masculin : Giulian DI GIOVANNI

Giovanni Giulian ID

 

Nos médaillés d’OR (Epreuves individuelles):

COUACAUD Ludovic (100m et LONGUEUR Cadet Garçon)

AVRILLON Gabrielle (JAVELOT Benjamine Fille)

DARABOS Hanna (JAVELOT Minime Fille)

DE LATTRE Julie (50m Benjamine 2 Fille)

DESCROIZILLES Leyna (POIDS Benjamine 1 Fille)

DI GIOVANNI Giulian (50m Benjamin 2 Garçon)

HECKEL Antoine (POIDS  Benjamin 1 Garçon)

LAMBERT Cléane (100m Cadette Fille)

PAQUAY Sienna (POIDS Benjamine 2 Fille)

PIAT Roderic (1000m Minime 2 Garçon)

 

Les photos :

 

Nos médaillés d’argent(Epreuves individuelles)  :

YAGAMBRUN Ivessen (HAUTEUR et 50m HAIES Benjamin 2 Garçon)

BAX Sueva (HAUTEUR Minime 1 Fille)

BOINA Fares (50m Benjamin 1 Garçon)

BOINA Fayrouz (1000m Benjamine 1 Fille)

BOUSSANDEL Rebecca (JAVELOT Benjamine 2 Fille)

CAMOIN Thomas (1000m Minime 1 Garçon)

CAMOIN Thomas (POIDS Minime1 Garçon)

DE LATTRE Julie (HAUTEUR Benjamine 2 Fille)

LE VIEUX Alban (LONGUEUR Minime 1 Garçon)

PIAT Roderic (JAVELOT Minime 2 Garçon)

ROCAFULL Llorena (JAVELOT Cadette Fille)

RUELLOU Sara (50m Minime 2 Fille)

SORO Paul-Yvan (50m HAIES Minime 1 Garçon)

TOTARAM Deepti (100m cadette Fille)

WEINMAN Axel (JAVELOT Benjamin 2 Garçon)

 

Les Pom Pom Girls de l’EdN

Lalang pena lezo

« Lalang pena lezo » : rencontre avec Jacques Maunick

à l’Ecole du Nord le jeudi 22 mars 2018

 

Dans le cadre du Printemps des poètes et de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Ile Maurice, les élèves de 3èmeA et B ont assisté le jeudi 22 mars à une conférence de Monsieur Jacques Maunick, journaliste et ancien directeur de la radio nationale qui leur a parlé de la place de la langue créole à l’Ile Maurice.
 

 
Après avoir résumé brièvement les origines de la langue créole, M. Maunick a insisté sur les différentes perceptions de cette langue au cours du temps. Dans ce « melting-pot extraordinaire » qu’est l’Ile Maurice souvent citée aux Nations Unis comme un exemple de l’art du vivre ensemble, le créole a d’abord été perçu comme un « patois » vulgaire qui était mal vu voire interdit ( tout comme le séga ) par les classes dirigeantes. Mais comme l’a si bien expliqué notre invité, la « vulgarité commune à toutes les langues ne peut s’appliquer uniquement au créole. Si dans les années 50, tout le monde parle créole, il faudra attendre les années 80, la sortie de l’album de « Ti frer », le ségatier sous le label Ocora Radio France pour que cette langue devienne enfin respectable. Le créole apparaît alors à travers des classiques traduits comme les œuvres de Molière, Shakespeare…On édite à la même époque et malgré les préjugés des poèmes en créole. Dictionnaires, contes, comédies musicales- aujourd’hui, plus rien n’arrête cette langue… et l’institution l’a même introduit à l’école primaire récemment.

Le problème qui se pose aujourd’hui c’est qu’il existe deux types de créoles : le créole de la télévision, des médias en général et de la bourgeoise éduquée et qui n’est pas du créole mais du français traduit en créole, une sorte de créole francisé ou de français créolisé si l’on préfère et l’autre créole, le créole populaire partagé par tous les Mauriciens, cette langue riche de ces nombreuses expressions. Ce sont ces expressions que l’auteur en écrivant son livre a voulu sauver de l’oubli !

Cliquez pour lire les poèmes des élèves

Après avoir écouté les poèmes des élèves, Jacques Maunick a eu un gentil mot pour chaque prestation et a été même surpris et ému par la qualité de ces poèmes « patriotiques ».
« Les Mauriciens sont très fiers de leur pays, et nous pouvons l’être et nous devons l’être » a-t-il conclu.

Erwan Jarlégand