Ecole du Nord

Semaine France Maurice

maurice_bandeau_site

 

Expositions

« Maurice 2068 »

Dans le cadre du cinquantenaire de Maurice, les écoles à programme française de Maurice ont participé à la « nuit des idées » 2018, au mois de janvier. Cette année, le thème national de cette manifestation était « l’imagination au pouvoir ». A cette occasion, différentes classes ont mené des discussions à visée philosophique, en lien avec les programmes de l’éducation nationale française, pour réfléchir à ce que pourrait être Maurice dans 50 ans, en 2068. A partir de questionnements liés aux problématiques actuelles, tels que « Faut-il toujours préserver la nature ? », « Peut-on vivre ensemble avec nos différences ? », ou « Que faut-il pour être heureux ? », les élèves ont construit une représentation argumentée de Maurice en 2068, dont l’exposition fait état.

« Jeux d’antan »

Cette exposition présente les travaux d’élèves dans le cadre de l’action de zone océan indien baptisée « osons nos langues et cultures d’origine ». Dans le cadre de cette action, les élèves ont travaillé autour du questionnement « A quoi jouait-on dans les cours de récréation à Maurice il y a 50 ans ? ». De ce questionnement ont émergé des rencontres entre les élèves de 2018 et les jeux de leurs aînés ; Zakana Zakana, Tina, Larou Laryaz. Bien d’autres jeux sont revenus dans les cours des écoles de 2018. Pour 6 d’entre eux, un support numérique a été produit par les élèves. Ils en ont présenté les règles et l’expérience qu’ils en ont tirée. L’exposition présente les supports numériques produits par des élèves de classes de CP, CE1 et CM1, illustrés par des photographies et le matériel utilisé par les élèves pour expérimenter ces jeux.

« Des Cartes »

Cette exposition emmène le visiteur pour une balade interactive, guidée par les élèves de différents niveaux : en effet, le support de cette visite est une carte interactive de Maurice et des pays de la zone océan indien, disponible grâce à Internet à tous et partout. Hébergée sur le site de l’Inspection de la zone, elle est accessible à l’adresse https://aefe-ien-madagascar.mg/cartes. Vous y découvrirez toutes les ressources conçues par les élèves qui ont travaillé dans une démarche de découverte culturelle et historique de leur environnement. Plusieurs entrées ont été retenues pour construire les contenus : rébus, photographies, contes d’origine, présentation audio de villes, et des pans de l’histoire de Maurice mis en scène par des élèves de CE1.

 

 

***

 

Cycle poney avec les drapeaux mauriciens

A l’occasion de la semaine de la France à Maurice marquée par les  50 ans de l’indépendance, les Petites Sections ont été au cycle Poney cette semaine accompagnés de leurs petits drapeaux.

***

Atelier “recettes d’Antan” et gouter mauricien

Cette semaine, nous avons confectionné des recettes d’Antan pour le goûter collectif des CM1. Une matinée dans les cuisines de La Potinière à faire: napolitains, pudding de pain, four au coco et bâtonnets au fromage. Quelle expérience! C’était génial.. Sarah Florens, de l’administration de l’EDN nous a appris à faire des napolitains avec un glaçage à froid. Ils étaient magnifiques et délicieux ! Enfin, Madame Gunnoo est venue nous aider à faire des gâteaux patates. Quelques patates, farine, sucre, coco, on obtient un gâteau fondant en bouche… Nous avons dégusté le tout autour d’un goûter collectif. Quel beau partage! Les CM1D

 

***

 

Spectacle CM2 et GSD

Les élèves des classes de CM2 et  de GSD se sont emparés du thème de l’histoire de l’Ile Maurice à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Ile.

Ils ont voulu mettre en scène les différentes périodes historiques au travers d’un spectacle alliant la danse, le chant, le théâtre et la poésie ainsi que l’ensemble des arts plastiques et visuels.

Avec beaucoup d’investissement personnel, les élèves et leurs enseignantes de classe et professeurs d’anglais, ont construit, pas à pas, les différents tableaux grâce à une démarche pédagogique favorisant leur créativité.

Ce fut également l’occasion pour eux de découvrir un grand nombre de connaissances historiques et  de mettre en scène, les trois langues pratiquées sur le sol mauricien à savoir: le créole, le français et l’anglais. Le spectacle leur donna l’opportunité de partager leurs productions avec l’ensemble des classes élémentaires. Les plus jeunes de GS étaient très fiers de participer à cet intense moment en compagnie des plus  “grands” de l’école. Un grand bravo à tous.

 

***

 

Sortie 6ème à l’IFM

Les élèves de 6ème ont visité l’Institut français de Maurice et en particulier sa médiathèque les 15, 16 et 17 mai dernier. Ils ont pu découvrir les livres de la médiathèque et notamment l’espace jeunesse, comprendre son organisation grâce à un petit jeu de piste prévu par les médiathécaires, découvrir le métier de responsable de médiathèque. La séance de lecture de livre numérique animé a été particulièrement appréciée par les élèves.

Par ailleurs, les élèves également ont eu la chance de rencontrer un auteur jeunesse mauricien, Amarnath Hosany. Amarnath leur a raconté son parcours d’écrivain et les a guidés dans un atelier d’écriture. Cette expérience d’écriture a fait naitre de belles histoires et des personnages hauts en couleur !

Merci à Pierre-Emmanuel Guilleray, responsable de la médiathèque pour l’organisation de cette visite !

18-05-IFM-SEMAINE-FRANCE-MAURICE

 

***

 

Sortie IFM GSD

Le 19 avril, nous avons visité la médiathèque de l’I.F.M à Rose-Hill. Nous avons écouté une histoire, vu des courts-métrages, joué sur les tablettes et profité de livres. Nous avons ensuite dégusté notre déjeuner “zéro déchet.

 

***

 

Les Choralies

 Les élèves de CE2 ont participé au gymnase de l’école aux “Choralies” regroupant les 4 écoles françaises de Maurice jeudi 17 mai.
Au total 400 élèves de CE2 ont chanté sur le thème du 50ème anniversaire de l’indépendance de Maurice.
Compte-tenu du nombre important d’élèves, il n’a pas été possible d’assister au spectacle pour les parents… Mais une retransmission en direct sur le site de l’école du nord a permis d’écouter et d’apprécier ce moment.

***
 

L’intégral du film réalisé par les CE1D “Histoire de Maurice”

Sortie droit de la BD…en 1598 les Hollandais débarquent sur notre île et construisent le fort Frederik Hendrik… mais des pirates décidèrent de prendre aussi les richesses de l’île ……puis en 1810 après la terrible bataille de Vieux Grand Port Duperré et Willoughby se retrouvèrent ensemble à  l’hôpital de Mahébourg….
Après l’arrivée des Hollandais en 1598, l’île voit les Français arriver et rebaptiser  Mauritius “île de France”.

Mahé de la Bourdonnais sera le plus important des gouverneurs Français. Il va développer Port Louis en le transformant en grand port de commerce. La traite des esclaves devient intense pour la culture de la canne et la construction des bâtiments. De nombreux colons et leurs épouses viennent s’installer sur l’île. Mahé de la Bourdonnais fait construire un moulin pour nourrir les travailleurs du port et l’hôtel du gouvernement sur la place d’Armes. Cependant il loge au château Montplaisir à Pamplemousse où Pierre Poivre (qui succèdera à Labourdonnais) fait un magnifique parc avec toutes les graines rapportées de ses voyages.

Petit à petit, après le départ de La Bourdonnais, l’île traverse une grosse crise. Des corsaires comme Surcouf partent attaquer les navires Anglais et rapportent des vivres et du matériel volés sur ces bateaux.

Les Anglais en ont assez et décident de s’emparer de l’île Maurice. Une terrible bataille à lieu dans le sud à Vieux grand Port. Le Capitaine Français Duperré est blessé ainsi que le capitaine  Anglais Willoughby qui perd un œil dans la bataille. Ils sont soignés tous deux dans la même chambre chez Jean de Robillard au château de Rivière La Chaux.

Les Français ont gagné cette bataille mais vont rapidement capituler devant les forces Anglaises. Ainsi le 31 décembre 1810 Robert Faquhar est proclamé gouverneur Anglais. Bien vite les habitants de l’île de France s’adaptent aux changements. L’esclavage est aboli et remplacé par des “engagés” arrivés à Aapravasi ghat vers 1830 depuis l’Inde. Ils seront payés 5rs par mois, recevront du linge, de la nourriture et des soins à leur arrivée, mais  ils auront une situation qui ne change guère de l’esclavage.

Craignant une nouvelle attaque des Français, les Anglais vont bâtir plusieurs Forts à l’entrée du port et un qui domine la ville Appelé fort Adélaïde en l’honneur de l’épouse de Guillaume IV. Au final, il ne servira à rien. Sous la domination Anglaise, on verra la construction du musée de Port Louis où Desjardin expose de nombreux animaux dont le dodo et des nombreux coquillages. Le théâtre verra aussi le jour et Robert Faquhar transforme le champ de Mars en hippodrome.

Il y a 48 ans, le 12 mars, à exactement midi, le drapeau mauricien flottait pour la première fois. Maurice fête son indépendance dans la paix et la joie à l’ombre du drapeau quadricolore (rouge, bleu, jaune et vert) de l’île hissé pour la première fois dans le ciel mauricien au Champ-de-Mars, en remplacement de l’Union Jack. La cérémonie officielle s’est déroulée au pied du mât dressé au centre du Champ de Mars, Sir John Shaw Rennie, dernier gouverneur et Sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR), nouveau Premier Ministre, assistèrent solennellement au remplacement de l’Union Jack par le Quadricolore. La cérémonie fut ponctuée de 31 coups de canon.

ACTUALITES & ACTIVITES
PEDAGOGIQUES 2019/2020